Edito

janvier 2007 : Voeux du Coordinateur et de l’EAP Enregistrer au format PDF

Dimanche 7 janvier 2007 — Dernier ajout vendredi 4 août 2017

La paroisse de Pleumeur-Bodou vit une situation particulière depuis septembre 2005. Elle est sans prêtre permanent. Mais la vie de la foi continue, pleine d’espérance et d’avenir, sous la conduite d’une Équipe d’animation pastorale et la direction d’un coordinateur, soutenues par les prêtres de la paroisse de Lannion. Cette équipe nous présente aujourd’hui ses projets, donc ses vœux pour 2007.

D’année en année, le même travail patient est à reprendre : n’oublier personne pour cheminer avec tous, habiter l’espace de nos existences et de nos relations pour l’humaniser et, si possible, le spiritualiser, ne pas oublier d’aimer, clef et force de tous nos engagements.

Si le bilan de 2006 peut nous donner espérance et joie, voici d’autres chantiers qui apparaissent nouveaux et permanents, en même temps chantiers qui nous placent au cœur de la mission d’ Église : les voici, tels qu’ils ont été définis en EAP :

  • PRIER mieux, ensemble, pour vivifier la grâce de notre baptême. Nous qui recevons tant (eucharisties nombreuses sur notre paroisse, même en semaine), il nous faut donner plus généreusement encore pour soutenir la prière paroissiale : ainsi nos chapelles pourront elles revivre par la mise en place de temps de prière partagés (comme il s’en organise déjà sur les relais de Lannion). Par exemple, à la chapelle de Penvern en Trébeurden, où des visites de découverte très suivies ont déjà lieu ; reste à la faire revivre par des assemblées de prière et de partage de la Parole. 2007 peut faire de nous des « veilleurs d’Evangile ».
  • ACCUEILLIR les recommençants ceux qui ont « pris le large » en s’écartant de la paroisse, comme ceux qui sont demeurés « sur le seuil ». Des jeunes couples et parents ont connu dans l’année des moments uniques : mariage et baptême. Nous nous devons de ne pas laisser s’éloigner, après ces temps forts, ces jeunes croyants, dont certains se disent déjà non pratiquants : retrouvons les dans les célébrations vivantes ; favorisons l’accueil de ces chrétiens « du seuil » que, peut être, notre tiédeur décourage. Par la catéchèse des enfants nous toucherons les parents : il va de soi que nous continuerons prioritairement de soutenir le courage et le travail enthousiaste des catéchistes.
  • ACCOMPAGNER, offrir notre sollicitude. Il nous faut visiter les personnes âgées. solitaires (mères seules, chômeurs … ) : éventuellement apporter la communion à ceux qui le souhaitent. Après les funérailles, le lien est à maintenir dans l’amitié avec les proches des défunts. Offrons de notre paroisse un visage aimant.

Trois vœux dont la réalisation exige mise en commun et mobilisation de tous. Comme disait paradoxalement le philosophe (Nietzsche) joyeux d’annoncer à son siècle « la mort de Dieu », si le christianisme avait raison, ce serait pure folie de ne pas se faire prêtre, apôtre ou missionnaire. Que 2007 réveille notre foi et nos cœurs !

Le coordinateur et les membres de l’E.A.P de la paroisse de Pleumeur-Bodou.