Le commentaire du jour

Vendredi 1er mai 2020 : Jn 6, 52-59 Enregistrer au format PDF

Vendredi 1er mai 2020

Comment peut-il nous donner sa chair à manger ? Les contemporains de Jésus avaient de quoi être interloqués : manger un corps humain et boire son sang !

Et nous , aujourd’hui, comment les paroles de Jésus nous rejoignent ? Dieu se fait nourriture. Pourquoi et comment ?

Le pourquoi peut se trouver dans l’Alliance de Dieu avec l’humanité. Une Alliance comparable au mariage humain dans sa dimension amoureuse . Dieu veut être avec l’humanité toute entière une seule chair. Et il a partagé notre humanité pour que nous partagions sa divinité, vivre en Dieu. La vie de Dieu ne naît pas dans les pensées, les rêves et les rites des hommes, mais dans le Christ qui se donne en fait réel et concret.

Jésus meurt et ressuscite, et se fait lui-même nourriture, afin de devenir la chair de la chair de l’humanité, et il épouse véritablement l’être humain. Il a fallu que Jésus meure pour dépasser les limites de notre corps humain et enfin se donner en amour total pour nous.

Le comment se trouve dans l’Eucharistie. C’est le sacrement du Christ qui se donne en nourriture aux hommes pour les transformer en lui-même , et ainsi constituer son corps mystique qui est l’Église. Nous faisons partie de l’Eucharistie.

Car c’est un signe efficace de la tâche humaine accomplie : le grain de blé, en passant par la moissonneuse batteuse et le pétrin du boulanger devient pain, sur l’autel ; L’hostie consacrée n’est pas seulement le Christ, c’est aussi l’homme Christifié  !

Alors, allons communier avec un beau sourire aux lèvres, joyeux de recevoir et de goûter comme Dieu est bon !