Quel avenir pour le Trégor ? Enregistrer au format PDF

Courrier aux paroissiens - 02 juillet 2020
Jeudi 2 juillet 2020

Il n’est pas habituel que l’Eglise prenne la parole publiquement sur des questions relatives à la vie économique. La récente annonce du plan social de Nokia ne peut nous laisser indifférents

Nous sommes tous concernés par cette menace qui pèse sur 400 personnes et leurs familles. Au-delà de leur situation personnelle, c’est la vie locale en Trégor qui est menacée : commerces, associations, écoles … Après une rencontre avec quelques salariés de Nokia qui fréquentent la paroisse, nous avons décidé d’envoyer un communiqué à la presse pour manifester le soutien de la communauté catholique à l’ensemble des personnes qui travaillent au sein de cette entreprise.

Ce plan social n’est malheureusement pas le premier que nous vivons sur Lannion et le bassin de l’emploi, encore une fois amputé d’emplois qualifiés, risque de s’en trouver fortement fragilisé.

Dans cette dernière décision, nous déplorons le manque de considération des personnes, qui ont été prévenues brutalement et à distance de la suppression de leur poste. Nous sommes inquiets et interrogatifs. Comment poursuivre décemment son travail quand la confiance est entamée, quand la parole donnée ne semble plus avoir de prix ? Quelle place reste-t-il pour l’humain quand la course au profit à court terme semble être la seule règle à respecter ? Dans ce contexte si particulier d’après confinement, nous voyons apparaître de nombreuses fragilités autour de nous, et parfois en nous. Chrétiens, nous partageons les inquiétudes de nos contemporains, nous souhaitons nous tenir à leurs côtés comme témoins de foi et d’espérance.

Une manifestation est organisée ce samedi 4 juillet à 10h30, place de la Poste à Lannion, pour soutenir l’emploi dans le Trégor (en respectant gestes barrières, masques …).

Chacun(e) décidera de la meilleure façon de se montrer solidaire des personnes fragilisées dans leur emploi.

Comme dimanche dernier, nous porterons dans notre prière les différents acteurs de la vie économique et politique.

Abbé Mickaël Levacher,

curé de la paroisse de la Bonne Nouvelle