Octobre : un mois missionnaire extraordinaire Enregistrer au format PDF

Mardi 1er octobre 2019 — Dernier ajout mercredi 9 octobre 2019

Octobre ! Ce mot résonne chaque année dans nos têtes comme le mois de La Mission, introduit par la fête de Sainte Thérèse de Lisieux, patronne des missions.

Dans nos paroisses, les différents services ont repris leur vitesse de croisière ! La routine et l’habitude pourraient bien s’installer. Mais l’appel à la Mission nous interpelle. Il est une invitation à regarder au-delà de nos frontières vers les jeunes Églises pour accueillir ce qu’elles vivent, pour nous laisser bousculer par leur dynamisme, pour être, avec elles, solidaires par la prière et le partage.

« La Mission de l’Église », disait Benoît XVI, « consiste à « contaminer » d’espérance tous les peuples et d’ajouter : L’Église n’agit pas pour étendre son pouvoir ou pour affirmer sa domination, mais pour apporter à tous le Christ, Salut du monde ». L’Église ne demande rien d’autre que de se mettre au service de l’humanité et spécialement de celle qui souffre le plus.

L’Évangile nous rend heureux, comment ne pas partager la joie qui nous habite ? Pour être vivante, une communauté chrétienne doit être missionnaire. Car la mission, ce n’est pas seulement partir et délivrer un message, c’est aussi recevoir des personnes que nous rencontrons : en nous questionnant, elles nourrissent notre foi. Ce mois missionnaire extraordinaire, voulu par le Pape François à l’occasion du centenaire de la promulgation de la lettre apostolique « Maximum illud » de Benoît XV en 1919, nous presse d’ouvrir nos portes et nos cœurs.

Il nous faut casser nos peurs, libérer la parole, inventer des possibilités et des chemins nouveaux pour dire l’Évangile à nos contemporains, pour faire grandir l’Église. Peut-être nous faudra-t-il inventer un langage nouveau pour dire Jésus-Christ et sa Bonne Nouvelle au monde d’aujourd’hui ? La foi ne se trans-met pas comme un héritage. Elle réclame des témoins qui montrent par l’authenticité de leur vie, par leurs actes et par leurs paroles, leur attachement au Christ et à l’Évangile, y compris chez nous. « Vivre la mission dans le service : la seule façon d’être un disciple de Jésus » selon le Pape François.

Relevons le défi ! Répondons à l’invitation permanente de Jésus : « Allez dans le monde entier et proclamez l’Évangile à toute la création ». Soyons, devenons des disciples missionnaires avec une ardeur renouvelée ainsi qu’une grande confiance et espérance.

Bon mois d’octobre, dans le souffle de la mission !

Didier Delépine, + prêtre