Le commentaire du jour

Mardi 28 avril 2020 : Jn 6, 30-35 Enregistrer au format PDF

Mardi 28 avril 2020

Dans cet évangile, il est question de signes, de pain, de don et de vie. Et le verset 33, central dans le texte, nous en livre la clé : Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. Comme plus tard Thomas, les hommes réclament des preuves : voir pour croire. En ce temps de pandémie, véritable épreuve pour beaucoup, nous aussi aimerions avoir des preuves de la présence agissante de Dieu dans le monde.

Ah, si Dieu était magicien… Et si Dieu se révélait dans le don ? Il s’est dépossédé de sa toute-puissance pour nous offrir en abondance le pain de son amour. Nous sommes témoins de multiples gestes fraternels, de gestes de solidarité entre les hommes, en particulier en faveur des plus vulnérables : portage de courses, de repas, de médicaments, écoute téléphonique, ouverture de lieux d’accueil… Saurons-nous reconnaître la présence du Ressuscité à nos côtés, dans notre vie ?

Seigneur, Toi qui viens combler toutes nos faims, ouvre nos yeux à ta présence dans ces gestes du quotidien qui permettent la vie.