Le commentaire du jour

Mardi 26 mai 2020 : Jn 17, 1-11a Enregistrer au format PDF

Mardi 26 mai 2020 — Dernier ajout lundi 25 mai 2020

Par cette dernière prière que Jésus adresse à son Père avant de retourner vers lui, il nous fait entrer dans un mouvement circulaire de relation entre le Père et le Fils où tout est donné et reçu.
Le Père a donné autorité à son Fils,
le Fils donnera la vie éternelle,
le Père a donné les hommes au Fils,
le Fils donne les paroles reçues du Père aux hommes, ce que le Fils reçoit du Père il le donne aux hommes, Il se donne aux hommes, il est le DON.

Jésus donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés ,or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. La vie éternelle reçu à notre baptême qui nous fait disciples du Christ,dans le Père, le Fils et l’Esprit, nous donne aussi la mission de connaître Dieu et de le faire connaître, c’est le commencement de la relation d’amour et de présence dans laquelle Jésus nous entraîne à sa suite pour aller vers le Père dans l’Esprit.

Une phrase de la prière de Jésus peut nous intriguer : Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi.Jésus aurait-il des préférences ? Je ne le crois pas !

Il nous confie une mission, connaît nos limites, et nous demande d’agir efficacement là où nous sommes, puis on pourra élargir, devenir peut-être, Mère Teresa, l’Abbé Pierre, Sœur Emmanuelle, le Père Ceyrac et tant d’autres. Jésus a agit ainsi, il a commencé à enseigner en Israël puis vers les païens.

Maurice Zundel enseignait ainsi ; nous savons qu’en Dieu il n’y a qu’une seule manière d’exister, c’est de se donner… La vie divine apparaît ainsi tout entière concentrée, exprimée, dans ce don mutuel du Père au Fils et du Fils au Père dans l’unité du Saint-Esprit.