Le commentaire du jour

Mardi 19 mai 2020 : Ac 16, 32-34 Enregistrer au format PDF

Mardi 19 mai 2020 — Dernier ajout lundi 18 mai 2020

Les Actes des Apôtres, un vrai roman ! Hier Paul et Luc (l’auteur) font du cabotage (pas de la plaisance) jusqu’à Philippes, ville romaine. En passant près du lavoir, Paul « instruit » les femmes et convainc une riche commerçante (elle vend des étoffes de pourpre) et sur son invitation va loger chez elle.

Aujourd’hui, on voit l’erreur de Paul d’avoir commencé par discuter avec les femmes : on ne le lui pardonne pas. Bastonnade, prison. Il en sort grâce à un tremblement de terre, qui terrifie son geôlier : celui-ci se fait baptisé et les laisse partir.

Demain, ils seront à Athènes. Cette fois, Paul commence par l’élite : les philosophes et politiques sur l’agora. Autre problème : ces personnes sont des adeptes de la raison et la foi de Paul (il le dit lui-même : elle est folie !) n’est pas raisonnable. Nouvel échec. Il part pour Corinthe.

Paul est un infatigable apôtre. Il ne vit que pour l’Annonce et se laisse guider par l’Esprit quoiqu’il en coûte. Quel exemple !

Pour mémoire :
Evangile du jour : Jn 16, 5-11