Le 14 juillet 2018 : Le pardon de l’église de Buhulien. Enregistrer au format PDF

Lundi 16 juillet 2018 — Dernier ajout dimanche 14 octobre 2018
0 vote

Le 14 juillet 2018, Buhulien fête le pardon de son église sous le patronage de Sainte Marguerite, martyre et patronne des sages-femmes et des femmes enceintes.

Eglise de Buhulien
Eglise de Buhulien
  • Un temps de prière et de célébration.
    Pardon présidé par le père Mickaël
    Pardon présidé par le père Mickaël

    Le père Mickaël Levacher a présidé, le 14 juillet, le pardon de l’église de Buhulien assisté par le diacre Alain Sonneck. Une belle participation de nombreux paroissiens venus de Buhulien et des autres relais de la paroisse. Tous ont été appelés à suivre le Christ et annoncer la Bonne Nouvelle.

  • La procession.

Belle célébration clôturée par la procession dans l’enclos paroissial avec une bénédiction près du calvaire et la bénédiction solennelle à la fin de la célébration.

Procession
Procession
  • Un chant en l’honneur de Sainte Marguerite.
    Sainte Marguerite
    Sainte Marguerite

    Ce chant en breton a été repris par deux fois durant la procession :

« Santez karet,
Hon diwallet,
A bep droug, a bep anken ;
Miret kristen
ha da viken
parousianis Bulien
 »

« Gant feiz greñv, savomp hon mouezhiou,
Etrezek hon Fatronez
Div wech kurunet en neñvoù
Vel gwerc’hez ha merzherez. »

« Abaoe pel zo, Parrouz Bulien
Deus ennoc’h laket Fiziañs ;
War ar roz, ‘vel hed an draoñienn
Ho peder gant esperañs. »

« Santez Marc’harid venniget,
Melezour ar yaouankiz,
Hoc’h anveout eo ho karet,
Dreist-holl ganimp-ni Breizhiz »

Voici la traduction française.

« Sainte aimée,
Qui nous protège,
De tout mal, de toute angoisse,
Gardez le chrétien
Et pour toujours
Les paroissiens de Buhulien.
 »

« Avec une foi forte, élevons nos voix
Vers notre Patronne
Deux fois couronnée dans les cieux
Comme vierge et martyre. »

« Depuis longtemps, la paroisse de Buhulien
A mis sa confiance en vous ;
Sur le coteau, comme le long de ma vallée
On vous invite avec espérance. »

« Sainte Marguerite bénie,
Miroir de la jeunesse,
Vous reconnaître c’est vous aimer
Surtout par nous, les Bretons. »

Merci aux organisateurs et bénévoles de ce relais.

Voir en ligne : Le pardon de Buhulien sur FlickR