Eclairage

L’étoile mystérieuse Enregistrer au format PDF

Vendredi 3 janvier 2020

Sans être tintinophile, il m’est agréable en cette période de l’Épiphanie, d’emprunter à l’un des albums de Tintin, son titre plein de mystère pour les non-initiés.

Une étoile mystérieuse comme celle qui a guidé des savants vers une crèche à Bethléem il y a plus de 2000 ans…
Mystérieuse comme une nuit sans étoiles dans un désert du Mali.
Mystérieuse comme une foule de migrants quittant leur pays en guerre.
Mystérieuse comme la souffrance de femmes et d’enfants victimes de violence.
Mystérieuse comme la peine de tant de familles un soir de Noël devant la place vide de l’être cher trop tôt disparu.
Mais où donc brille-t-elle l’étoile mystérieuse pour ceux qui avancent toujours malgré tout avec espoir, et pour ceux qui ont vu leur vie s’arrêter ?

Bible éclairée

Mystérieux mystère…

Le mystère nous dépasse toujours, c’est quelque chose d’insaisissable devant lequel on ne peut souvent que se taire même si Saint Augustin nous dit que le mystère c’est quelque chose qu’on n’a jamais fini de découvrir !

En écrivant son récit, Matthieu le seul évangéliste à nous livrer l’épisode des mages, ne fait pas un reportage. Il n’était pas présent ce jour-là, et son évangile est écrit près de quatre-vingts ans plus tard ! Son but n’est même pas de nous parler d’eux mais de Jésus, de nous dire qui il est pour lui et ce que la venue de ce petit enfant apporte : la véritable étoile n’est pas une comète mystérieuse, mais « un petit enfant fragile couché dans une mangeoire ». Par lui Dieu s’incarne dans notre histoire ! Par lui le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. (Is 9, 1)

Mystérieuse bonne nouvelle

Relu chaque année, le récit des Mages venus d’Orient (Mt 2, 1-12) aura-t-il un écho nouveau en nous ? Saurons-nous y voir une étoile qui ne brille pas que pour quelques uns mais pour toute l’humanité : ceux qui ne pensent pas comme nous, ceux qui ne vivent pas comme nous, ceux qui vont à la messe et ceux qui n’y vont plus mais qui restent toujours les heureux invités du Seigneur !

La véritable étoile mystérieuse c’est ce petit enfant né mystérieusement d’une Vierge, et le mot mystère trouve ici sa véritable signification : une vérité que Dieu donne à connaître en se révélant, parce que « épiphanie » veut dire « révélation ». Cet enfant c’est Dieu qui a pris visage humain, et les mages de Matthieu sont le signe de tous ceux qui le cherchent.

L’étoile qui est en mesure de conduire tout homme est la Parole de Dieu, Parole qui est dans la Bible, dans les Évangiles, déclare le pape François qui vient d’instituer le 3è dimanche du temps ordinaire, dimanche de la Parole de Dieu. La Parole de Dieu est la lumière qui oriente notre chemin, nourrit notre foi et la régénère nous dit-il.

L’Epiphanie célèbre le Christ lumière des nations et sa manifestation au monde. N’est-ce pas ce que nous vivons dans toute liturgie ? Présent dans le peuple rassemblé, dans la Parole et dans l’Eucharistie, elle manifeste la présence de Dieu parmi nous.

« Vous êtes la lumière du monde ! » (Mt 5, 14)