Le commentaire du jour

Dimanche 7 juin 2020 : Jn 3, 16-18 (Sainte Trinité) Enregistrer au format PDF

Dimanche 7 juin 2020 — Dernier ajout samedi 6 juin 2020

Aujourd’hui j’aimerai vous proposer une petit expérience. Imaginez trois personnes rassemblées tenant chacun une bougie allumée. Vous leur dites de pencher les bougies les unes vers les autres de façon à ce qu’on ne voit plus qu’une seule flamme. Pourtant il y a bien trois bougies. On ne peut pas dire que quelle bougie vient plus spécialement la flamme : cette flamme vient des trois bougies à la fois sans que l’on puisse les séparer. Et pourtant… il y a bien toujours trois bougies !

Cela ne va pas nous expliquer ce qu’est la Trinité, un seul Dieu en trois personnes, c’est un mystère ! Ce n’est pas quelque chose d’incompréhensible mais quelque chose qu’on n’a jamais fini de chercher et de comprendre. Notre expérience peut en donner une image approchée.

La Trinité est présente en permanence dans notre vie de chrétien : nous avons été baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, nous avons tracé le signe de croix qui utilise les mêmes termes au début de cette messe et souvent au début et à la fin de nos prières, et nous proclamons le Je crois en Dieu, Père, Fils et Esprit Saint tous les dimanches (…)

Voir en ligne : Lire l’homélie complète