Le commentaire du jour

Dimanche 21 juin 2020 : Mt 10, 26-33 Enregistrer au format PDF

Dimanche 21 juin 2020

« Ne craignez pas… »,

Ces 3 mots prononcés par Jésus par 3 fois dans ce passage de l’Evangile que nous venons d’entendre, on les retrouve, selon certains biblistes, 365 fois dans la bible : une fois par jour !

De qu’elle crainte s’agit-il ?

Il s’agit dans la pensée de Jésus, non pas de ces craintes fugitives qui gênent ou empoisonnent la vie de tous les jours… Il s’agit de la crainte qui saisit le croyant au moment de témoigner de sa foi et de son attachement au Christ. Crainte de paraître fou, ou demeuré, ou dépassé ; la crainte de la persécution, dont Jésus vient de parler dans le contexte de saint Matthieu : « Vous serez haïs de tous à cause de mon nom ».

Nous avons toujours tendance à penser qu’aujourd’hui, l’évangélisation est plus difficile qu’à d’autres époques. Il est vrai que notre monde ne semble pas beaucoup écouter la voix de Dieu. Mais quand Matthieu écrit ce passage d’évangile, la communauté chrétienne est soumise à des persécutions violentes de la part du monde juif et du monde romain. Et quand nous écoutons la plainte du prophète Jérémie ou la supplication du psaume de ce dimanche, nous nous apercevons que c’est de tout temps que celui qui veut être fidèle à Dieu est en butte aux difficultés. Alors le message que le Christ nous donne pour de tels temps de crise est ce refrain trois fois répétés aujourd’hui : « ne craignez pas » (…).

Voir en ligne : Lire l’homélie complète