Chapelle de Saint Golgon Enregistrer au format PDF

Mercredi 13 avril 2005 — Dernier ajout samedi 21 décembre 2013
Détail d'une porte
Détail d’une porte

Saint Golgon ou plus précisément Saint-Gorgon (la mutation du « r » en « l » est fréquente en breton et en particulier dans le Trégor) et Saint-Dorothée étaient des officiers romains en poste en Bithynie. Martyrs torturés, ils furent étranglés sous Dioclétien en 303.

Les fidèles viennent demander à saint Gorgon la protection de leurs chevaux.

La chapelle est située sur un chemin à droite de la route qui descend de l’église du bourg à la chapelle Sainte Anne.

Elle est située dans un enclos surplombant le chemin.

La chapelle a été fondée par le Seigneur de Lannion au XVIe siécle (partie est-ouest). A la fin du XVIIIe, un Seigneur de Launay-Nevet fait construire une aile en pierre de taille.

Un pignon de la chapelle
Un pignon de la chapelle
Fresque à St Golgon (Disparue lors de la restauration)
Fresque à St Golgon (Disparue lors de la restauration)
Fresque à St Golgon (Disparue lors de la restauration)

Mise hors d’eau en 1952, la chapelle a été vidée de son intéressant mobilier, mis en lieu sûr.

Malgré sa modestie, cette chapelle mérite l’attention. Du reste les habitants du quartier y sont très attachés et ont créé une association dans l’objectif de sa restauration.

Annoncée par M. le Maire, cette restauration a été partiellement effectuée en 2006. Le mobilier et les statues ne sont pas encore revenus à leur place. Des discussions ont eu lieu entre la paroisse et la commune pour l’utilisation de la chapelle. Des moments de prière ou des cérémonies - car la chapelle reste consacrée - mais aussi des activités à caractère humaniste sont envisagées. Dès 2007 la paroisse va organiser des moments de prière. Le pardon, au mois d’Août, sera un moment important pour les trégastellois.

Plan d’accès :cliquer ici

St Golgon
St Golgon
Statue en Bois
Notre Dame de délivrance
Notre Dame de délivrance