Edito

Avril 2018 : Appelés à la joie Enregistrer au format PDF

Dimanche 1er avril 2018 — Dernier ajout samedi 31 mars 2018
4 votes

Ce mois d’avril s’ouvre de la plus belle des façons par la grande fête de Pâques. Non, ce n’est pas un poisson d’avril : Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité ! ALLELUIA ! La foi des premiers chrétiens se résumait ainsi dans le mot grec ICHTUS (IΧΘΥΣ) signifiant « poisson » en raison de l’acrostiche : Jésus (ησοῦς) Christ (Χριστὸς) Fils (Υἱὸς) de Dieu (Θεοῦ), Sauveur (Σωτήρ). Le poisson d’avril devient cette année l’ICHTUS de Pâques, symbole de la foi des chrétiens.

Ainsi s’ouvre pour 50 jours le temps pascal, 10 jours de plus que le Carême. Ne manquons pas de goûter, d’apprécier, d’approfondir la joie du Ressuscité au fil de ce temps qui nous conduira jusqu’à la fête de la Pentecôte en passant par le « pont » de l’Ascension ! Dans sa bonté, notre pape François nous a même gratifiés d’un 51e jour, puisqu’il vient d’instituer la fête de « Marie, Mère de l’Église » le lundi de Pentecôte. De la joie des témoins du matin de Pâques à la joie de l’Église naissante, le temps pascal nous plonge dans l’expérience ecclésiale de la joie véritable.

Dans ce numéro du mois d’avril, nous avons choisi de développer plus particulièrement le thème des vocations. Le 22 avril 2018 (4e dimanche de Pâques), nous célébrerons la journée mondiale de prière pour les vocations. À cette occasion, le pape François nous livre un message dont je vous partage deux extraits :

  • Il s’agit d’une bonne nouvelle qui nous est annoncée avec force : nous ne sommes pas plongés dans le hasard, ni entraînés par une série d’évènements désordonnés, mais, au contraire, notre vie et notre présence dans le monde sont fruits d’une vocation divine ! Notre vie est vocation, appel à sortir de nous-mêmes pour exister et découvrir que nous sommes attendus, espérés par Dieu lui-même.
  • Le Seigneur continue aujourd’hui à appeler à le suivre. Nous ne devons pas attendre d’être parfaits pour répondre notre généreux “me voici”, ni nous effrayer de nos limites et de nos péchés, mais accueillir avec un cœur ouvert la voix du Seigneur. L’écouter, discerner notre mission personnelle dans l’Église et dans le monde, et enfin la vivre dans l’aujourd’hui que Dieu nous donne.

Au fil de ce bulletin, vous découvrirez comment ces appels continuent de retentir aujourd’hui dans l’Église et comment certain(e)s choisissent d’y répondre.

Pour commencer ce temps pascal, je vous lance à mon tour un appel urgent : SOYONS LESMOINS JOYEUX DU RESSUSCITÉ !

ICHTUS - JPEG - 4.6 ko
ICHTUS
P. Mickaël Levacher, curé