Ascension : Première Communion des enfants Enregistrer au format PDF

Samedi 27 mai 2006 — Dernier ajout mercredi 30 août 2017

On ne pouvait trouver meilleure date que l’Ascension pour célébrer la Première Communion des jeunes enfants.

En effet beaucoup de signes peuvent être expliqués ce jour là et notamment la présence de Jésus ressuscité au milieu des hommes et comment, par la communion, nous devenons ressemblant à Jésus, qui nous donne sa force et son Esprit.

Laurent le Boulch (Curé de Lannion mais aussi notre prêtre) a pris comme image une sculpture du célèbre retable de la Houssaye à Pontivy.

Retable de la Houssaye - Pontivy
Retable de la Houssaye - Pontivy

Sur ce retable, Jésus présent, puisque ressuscité, semble dire aux apôtres :

  • Pourquoi donc êtes-vous là à regarder le ciel ? Ne voyez-vous pas que je suis toujours au milieu de vous et que je le resterai jusqu’à la fin des temps ?
  • Ne savez-vous donc pas que si je suis monté, l’esprit et ma force peuvent, si vous le voulez, vous faire ressembler à moi ?

Ce fut le sens du message de Laurent le Boulch aux enfants, mais aussi à toutes les personnes présentes.

Cette présence de Jésus au milieu des hommes semble difficile à comprendre aujourd’hui, pourtant il est toujours là. Et il nous interpelle plus souvent qu’on ne le pense, mais savons-nous le reconnaître ?

A cette messe de première communion, deux symbôles ont été choisis pour aider les enfants :

  • Chacun portait une plante fleurie à arroser et soigner pour la voir grandir, comme il faut le faire pour rendre sa foi vivante.
  • Chacun était accompagné vers l’autel par un adulte, signe de l’aide des autres dont nous avons besoin pour marcher vers Dieu.
Entrée des enfants portant les fleurs
Entrée des enfants portant les fleurs
Un papa accompagnant sa fille
Un papa accompagnant sa fille

Une belle cérémonie bien préparée, qui, une fois de plus, a montré combien il est important de vivre et de travailler ensemble


Ci après une série de photos - envoi possible par Email
Abbé Serge Kougnandé -  voir en grand cette image
Abbé Serge Kougnandé

Fin de la cérémonie - les enfants retrouvent leur fleur à soigner