Culture et foi 2017
Mercredi 26 juillet 2017 — Dernier ajout samedi 17 février 2018

Les transformations silencieuses du catholiscisme post-conciliaire Enregistrer au format PDF

0 vote

Conférence de Jean Lavoué du mardi 18 juillet 2017.

Bernard Paillot présentant la soirée -  voir en grand cette imageJean Lavoué a ouvert la IXe session « Culture et foi » en offrant un tableau des évolutions silencieuses du catholicisme post conciliaire.

Il estime que les déceptions et les défections massives de fidèles, de prêtres et religieux sont le fait d’une crise de l’autorité dans l’Église liée aux développements pratiques trop rares et limités de la théologie de l’Église, Peuple de Dieu, peuple de prêtres, prophètes et rois. La coopération, la collégialité et la sexualité ont été comme étouffées.

En conséquence, de nouvelles formes de vie chrétienne, spirituelles et communautaires ont vu le jour.

Elles ont comme fondement le partage des Écritures et sont souvent ouvertes aux diverses modalités de méditation et prière, y compris issues d’autres religions et cultures.

Pragmatiques, certaines se sont essoufflées, d’autres se sont « consolidées » et perdurent, discrètement, le plus souvent ignorées de l’institution ecclésiale qui n’a pas souhaité que vivent des communautés sans prêtres.

Voir en ligne : Voir aussi les photos sur FlickR.