Éclairage
Mardi 3 avril 2018 — Dernier ajout mardi 9 octobre 2018

L’appel dans la Bible Enregistrer au format PDF

0 vote

Dans la Bible les récits de vocation tiennent une place importante. De la Genèse aux Actes des apôtres, les exemples ne manquent pas ; ils décrivent comment Dieu appelle différentes personnes à jouer un rôle précis. Dans ces récits, on assiste à un dialogue entre Dieu et la personne qu’il appelle avant de l’envoyer en mission.

Comment Dieu appelle

Depuis le premier Où es-tu ? adressé à Adam en Gn 3, 9, on peut dire que Dieu cherche l’homme. Si les vocations d’Abraham (Gn 12) et de Moïse (Ex 3) sont bien connues dans l’Ancien Testament, d’autres le sont moins, comme Gédéon en Jg 6, 11-24, Amos, pour ne citer que quelques uns parmi les femmes et les hommes appelés par Dieu pour faire advenir le peuple élu d’Israël.

Dans le Nouveau Testament le récit qui nous vient à l’esprit est celui de l’appel des disciples (Mt 4, 18-22), de Matthieu, (Mt 9, 9), de Paul (Ac 9, 1-19), mais pensons-nous que celui de l’Annonciation relate la vocation de Marie en Lc 1, 26-38 ? Dieu appelle

Le récit de vocation dans la Bible : un genre littéraire

Les récits de vocation dans la Bible ont en général la même construction, ils sont composés de cinq éléments : dans un premier temps, Dieu se manifeste et il parle par l’intermédiaire d’un envoyé, un ange pour la Vierge Marie, un symbole comme le feu pour Moïse, le souffle d`une brise pour Élie. La manifestation peut être aussi une vision (Jr 1, 11-19), un songe (Joseph en Mt 1, 18-24) ou une voix (Samuel). Quelle qu’elle soit, Dieu se manifeste toujours de manière personnelle et intime pour dire à son élu(e) : Je t’ai choisi(e) . Vient ensuite l’objet de l’appel et de la mission : Je t’ai choisi pour… ; Va ! Je serai avec toi.

En général la peur et la surprise font partie du troisième temps : Je ne sais pas parler dit Moïse, Je suis trop jeune rétorque Jérémie. Dans ma situation ce n’est pas possible :Comment cela se fera-t-il ? répond Marie.

Un discernement est donc nécessaire, d’où les questions, les objections.

Alors Dieu répond d’une manière ou d’une autre aux questions, laissant l`appelé(e) libre de répondre. Reste à celui ou celle qui est choisi de donner librement sa réponse.

ll est bien évident que le récit de vocation se passe dans un temps plus ou moins long dans le secret de la conscience.

Dieu parle au cœur

Les récits de ces vocations sont essentiels par ce qu’ils disent l’expérience qui les fonde et la présence de Dieu qui a « saisi » ceux qui ont répondu à son appel comme Paul en Ph 3, 12. Ils montrent aussi la diversité du choix : Dieu appelle Amos le bouvier (Am 7, 14-15), et Jérémie (Jr 1) dans des scènes ordinaires de leur quotidien, dans le Temple pour lsaïe (ls 6) et dans une expérience conjugale qui a de quoi surprendre pour Osée (Os 1, 3).

Dieu me parle aujourd’hui

Dans le récit de toute vie, le Seigneur vient pour faire de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Appelés depuis notre baptême qui nous a plongés dans la mort et la résurrection du Christ, nous avons chaque jour à répondre à la fidélité à notre propre vocation quel que soit notre état de vie. Les textes de récits de vocation dans la Bible sont là pour éveiller ou réveiller notre vocation de baptisés appelés à être témoins d’un Dieu qui se manifeste encore et encore, et appelle chacun de nous mystérieusement. Notre mission c’est d’aller au bout de notre vocation de baptisés et de vivre chaque jour de la joie de Pâques. L'annonce faite à Marie, Jean-François Kieffer