Culture et foi 2011
Vendredi 22 juillet 2011 — Dernier ajout samedi 17 février 2018

Femmes d’évangile, femmes hospitalières. Enregistrer au format PDF

Conférence du 12 juillet 2011
0 vote

Sœur Élisabeth Charpy, fille de la charité, de la communauté de Gennevilliers, a retracé devant 40 personnes la vie de Vincent de Paul et de Louise de Marillac à partir du moment surtout (1620-1625) où leurs destins se sont joints dans une œuvre de charité exemplaire qui nourrit encore de sa vertu et de sa force l’Église d’aujourd’hui (la Conférence St-Vincent de Paul).

L’assistance attentive

Étonnante réussite due à l’Esprit : dans ce XVIIe siècle si hiérarchisé socialement , Dames (nobles) et Filles (paysannes) de la charité vivent le même engagement au service du pauvre, vrai visage de Jésus-Christ.
Toutes ces pauvretés vers lesquelles elles se portent sont, successivement, au fil des années très courtes qui se succèdent (Vincent de Paul et Louise de Marillac meurent tous les deux en 1660) :

  • les malades les plus pauvres,
  • les insensés (les fous),
  • les galériens,
  • les enfants abandonnés qu’elles placent chez des nourrices, et tant d’autres.

L’Église est là vivante, entreprenante, surprenante. Sur un ton de grande simplicité , à cœur ouvert, Sœur Élisabeth développe tous ces sujets qui touchent à une longue Histoire ; elle évoque les grandes et belles figures de Saints et de Saintes que l’action la plus concrète - humainement parfois la plus rebutante - ne détourna jamais de la plus haute - parce que la plus humble - spiritualité.

Quelques photos de la soirée :

(Photos de Jean-Marc Dubé)

Voir en ligne : La Communauté des Filles de la Charité