Publié le mercredi 17 août 2005

Frêre Roger, le père fondateur de Taizé est mort

Frère Roger, fondateur de la communauté œcuménique de Taizé, a été tué mardi soir de trois coups de couteau par une fidèle alors qu’il célébrait un service religieux à Taizé, en France. D’origine suisse, il était âgé de 90 ans.

Je reviens depuis peu de Taizé où j’ai été passé une semaine au milieu des soixante dix frères présents et des 2500 jeunes de tous pays qui viennent chercher un « quelque chose » qui les rapproche du Christ et des autres.

Cette nouvelle m’a bouleversé et je ne peux dans ce moment d’incompréhension que me souvenir des trois mots les plus souvent prononcés par frère Roger lors de ses prières :

  • patience
  • Amour
  • compassion.

Associons nous à la peine de toute une communauté et même de tout le peuple de Dieu, chacun à notre manière, par l’action, le silence, le partage et la prière.

En savoir Plus sur Taizé

En savoir Plus sur la mort de frère Roger


Voici le communiqué transmis par Taizé :

Nouvelles de Taizé par e-mail

Taizé, 17 août 2005


Frère Roger est entré dans la vie d’éternité


Au cours de la prière du soir du mardi 16 août, au milieu de la foule
qui entourait la communauté dans l’Église de la Réconciliation, une
femme probablement déséquilibrée a violemment frappé à coup de
couteau frère Roger qui est décédé quelques instants après.

La communauté de Taizé est dans la peine et remercie tous ceux qui la
soutiennent de leur affection et de leur prière. Le matin du 17 août,
lendemain de la mort de frère Roger, cette prière a été prononcée
dans l’église :

Toi, le Christ de compassion, tu nous donnes d’être en communion
avec ceux qui nous ont précédés, et qui peuvent nous demeurer si
proches. Nous remettons entre tes mains notre frère Roger. Déjà il
contemple l’invisible. A sa suite, tu nous prépares à accueillir un rayonnement de ta clarté.

Les obsèques de frère Roger seront célébrées mardi 23 août à 14h.

Son corps est déposé dans l’église de Taizé chaque après-midi de 15h. à 19h., pour que tous ceux qui le veulent puissent aller se recueillir auprès de lui.

Voici huit ans, frère Roger avait désigné frère Alois pour lui succéder, après sa mort, comme responsable de la communauté. Frère Alois est entré tout de suite dans son ministère de serviteur de la communion au cœur de la communauté.


Taizé n’est pas absent du site de la paroisse de Pleumeur Bodou, même si c’est de manière discrète. En effet, le webmaster du site internet de Taizé (Paolo) et celui du site de la paroisse de Pleumeur Bodou sont en contact fraternel pour travailler en commun à l’amélioration de l’accessibilité de ces sites aux handicapés.

Rémi